À mi-chemin entre le salariat et l’entrepreneuriat, le portage salarial est une solution qui peut être préconisée pour démarrer dans la vie active ou se reconvertir. Offrant de nombreux avantages, elle présente malgré tout certains inconvénients. Ces inconvénients sont-ils rédhibitoires ? Rien n’est moins sûr !

Les avantages du portage salarial

Une protection sociale complète

C’est le principal avantage du portage salarial. Cette solution est particulièrement rassurante pour des personnes qui souhaitent entreprendre tout en mesurant les risques. En optant pour le portage, vous pouvez bénéficier :

  1. de l’assurance chômage ;

  2. des congés payés ;

  3. de la retraite comme tout cotisant salarié ;

  4. d’une mutuelle complémentaire d’entreprise ;

  5. d’une assurance responsabilité civile ;

  6. d’une prévoyance qui couvre les risques en cas de déplacements professionnels.


La liberté du statut d’indépendant

Être salarié, c’est appliquer les consignes et mener à bien les missions qui nous sont confiées. Avec le portage salarial, vous retrouvez votre liberté d’action. C’est vous qui choisissiez vos clients, vos missions et pouvez accéder à un réseau professionnel vaste. Pas d’obligations, vous travaillez dans les meilleures conditions et pouvez vous épanouir pleinement dans votre activité.

Autre avantage du portage salarial : vous fixez librement vos tarifs. Ainsi, vous pouvez espérer gagner plus et obtenir un salaire plus cohérent avec votre implication.

Mais la liberté du statut indépendant, c’est surtout pouvoir gérer son planning. Vous conciliez vie personnelle et vie professionnelle et aménagez vos horaires comme vous l’entendez. Que vous soyez du soir ou du matin, que vous ayez besoin de vous rendre à un rendez-vous personnel, qu’importe, aucune pointeuse ne vous surveille.

Une activité moins risquée que l’entrepreneuriat

Ce que les salariés en portage apprécient, c’est l’absence de risque. Et pour cause, cette fois, vous avez le droit à l’erreur. Si votre activité cesse, vous pouvez obtenir une allocation de Pôle Emploi dès lors que vous avez travaillé suffisamment en amont.

De plus, le portage salarial simplifie les démarches. Vous n’avez pas besoin de créer une structure juridique, de faire le choix de celle qui sera le plus adaptée. Vous n’avez pas besoin d’avocat, d’expert-comptable, l’assurance responsabilité civile est incluse, cela limite sensiblement les frais.

Enfin, si vous cessez votre activité, là encore les démarches sont simplifiées, il suffit de mettre fin à votre contrat qui vous lie à l’entreprise de portage salarial. Vous pouvez alors retrouver une activité dans des conditions sereines.

Une gestion administrative simple

La gestion administrative est la bête noire des indépendants. Cette activité chronophage prend un temps incroyable. Et le temps consacré à l’administratif, c’est du temps qui n’est pas attribué à vos missions, cela représente donc une perte d’argent. Vous préférez vous concentrer sur votre cœur de métier ? Le portage salarial est la solution.

À la fin du mois, vous touchez votre salaire en fonction des informations apportées à votre entreprise de portage (heures travaillées et frais professionnels). Pas de gestion de facturation, pas de déclaration de charges, la société de portage salariale prend tout en main.

Les inconvénients du portage salarial

Naturellement, nous ne vivons pas dans un monde merveilleux et toute solution présente des inconvénients. Il est important de vous alerter afin que vous puissiez faire votre choix en pleine conscience. Nous avons fait le choix d’être transparents et de ne pas vous présenter le portage salarial uniquement sous son meilleur jour. Votre avenir est en jeu, vous devez étudier le choix de votre statut en toute connaissance de cause.

Les frais de gestion

Vous déléguez votre gestion, vous pouvez gagner du temps et ainsi vous concentrer pleinement sur votre travail et augmenter votre chiffre d’affaires ? Il est naturel que cette gestion soit facturée. Rien n’est gratuit. À vous de déterminer si les frais prélevés par la société de portage salarial sont cohérents par rapport au temps gagné et au chiffre supplémentaire réalisé.

Il est de coutume de facturer entre 5 et 15 % selon la nature du contrat, la durée et le taux journalier négocié. Ces frais de gestion en portage salarial sont prélevés directement sur le chiffre d’affaires et couvre les actes suivants : – préparation de la convention d’adhésion ; – mise en place de la déclaration unique d’embauche ; – rédaction du contrat de travail et du contrat de prestation ; – facturation et relances ; – assistance juridique en cas de litige avec un client ; – assurance RC pro ; – paiements des cotisations (chômage, maladie, retraite).

Certes, cela a un coût qu’il faut prendre en considération, mais la liste des tâches administratives est lourde, déléguer cet aspect vous permet de gagner un temps précieux.

Un tarif journalier à respecter

Vous n’avez pas véritablement toutes les libertés avec une société de portage salarial. En effet, celle-ci a un droit de regard sur votre facturation. Il existe une règlementation spécifique pour le portage salarial. Le tarif journalier négocié ne peut être inférieur à 240 €.

Le montant des honoraires est, la plupart du temps, plus élevé que le coût d’un salarié chargé. Cela reste toutefois inférieur aux pratiques des sociétés de conseil.

Des cotisations sociales élevées

Dans le cadre du portage salarial, les cotisations sociales sont plus élevées que celles d’un indépendant ou d’un consultant, c’est un réel inconvénient. Toutefois, au regard de ce que nous avons pu évoquer précédemment, la protection sociale est aussi beaucoup plus importante. Comme c’est le cas pour la gestion, on ne peut obtenir les avantages sans les inconvénients.

La perte de contrôle sur la gestion de son chiffre d’affaires

Enfin, vous l’aurez compris, la gestion de votre chiffre d’affaires ne vous appartient pas totalement. Pour pallier cela, il est essentiel de choisir un partenaire fiable et transparent pour un portage salarial dans les meilleures conditions.

Le portage salarial, malgré ses inconvénients, reste une solution intéressante et, surtout, sécurisante. Alliant l’indépendance de l’entrepreneur et la protection du salarié, elle permet de gagner en confort et de se concentrer réellement sur son activité.

  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône