LE BLOG DU PORTAGE SALARIAL

Pourquoi et comment se mettre à son compte ?

Pourquoi et comment se mettre à son compte ?

Envie d’être son propre patron, de choisir ses projets ou tout simplement d’organiser librement son temps de travail ? Le statut de freelance offre de nombreux avantages qui séduisent chaque année de nombreux professionnels en quête d’autonomie. Pour vous lancer en toute sérénité, il est nécessaire de faire le point sur ses compétences et choisir le bon statut. Nos conseils.

Pourquoi travailler à son compte ?

Manque d’épanouissement professionnel, besoin de flexibilité ou de gérer ses projets sans avoir de compte à rendre… Si aujourd’hui, 90 % des freelances le sont par choix, ce n’est pas sans raison : le statut d’entrepreneur offre des avantages séduisants. Travailler à son compte permet ainsi de (re)trouver :

  • La liberté. Fini le traditionnel métro-boulot-dodo : vous êtes libres de choisir vos heures et vos lieux de travail (chez le client, chez vous, dans un café ou un espace de coworking…). Se mettre à son compte offre un avantage de taille : celui de profiter d’un mode de vie plus adapté à ses besoins, à son rythme et de pouvoir se consacrer davantage à ses projets personnels.
  • La flexibilité. En étant indépendant, vous avez enfin l’opportunité de choisir vos missions et vos clients. Pas de patron ni de managers : vous ne dépendez que de vous, et êtes libre de gérer vos différents projets comme vous l’entendez.
  • La rémunération. Être son propre patron est motivant et stimulant. Cela encourage les indépendants à s’accomplir sur le plan professionnel… et à mieux gagner leur vie. Preuve en est, en 2018, plus de la moitié des freelances gagnait entre 300 et 500 € par jour travaillé.
  • L’épanouissement professionnel. Travailler à son compte est également le moyen idéal de gagner en expérience et de mieux connaître son marché. En étant le seul maître à bord, vous avez davantage l’envie d’apprendre et de vous accomplir professionnellement.

Le statut de freelance vous séduit ? Avant de vous lancer dans l’aventure, il est essentiel de structurer votre projet, faire le point sur vos compétences et choisir le bon statut. Ces étapes sont en effet incontournables pour démarrer votre activité en toute sérénité – et sécurité.

Contactez Portify

Comment se mettre à son compte ?

Se mettre à son compte est une étape excitante, et le début d’un nouveau chapitre de votre vie professionnelle. Mais avant de chercher vos premiers clients, il est nécessaire d’être bien préparé et de suivre ces trois étapes incontournables.

Faire le point sur ses compétences

Cette première tâche est essentielle : faites le point sur votre valeur, vos compétences, et les solutions que vous pouvez apporter aux entreprises. Vous pouvez ainsi mieux définir vos prestations et construire votre discours de vente.

Gardez en tête que vous n’allez pas peut-être pas faire exactement ce que vous faisiez de votre ancien travail. Adaptez votre expertise en fonction de plusieurs critères, comme la concurrence, les clients, la demande, et évidemment, ce que vous savez (et aimez) le mieux faire. Trouver la bonne niche et se spécialiser est indispensable : n’hésitez pas à analyser votre secteur d’activité, et ciblez les types de clients avec qui vous avez envie de travailler en priorité.

Fixer ses objectifs et tarifs

La deuxième étape consiste à se fixer des objectifs concrets qui vous permettront de mieux avancer, et d’établir des tarifs cohérents. Adaptez ces derniers à votre expérience et à la valeur de votre travail. Vous pourrez ensuite les augmenter à mesure que vous gagnez en recommandations et en expertise. Si vous avez un doute, comparez vos tarifs avec ceux proposés par les indépendants du même secteur d’activité.

Choisir son statut

Entreprise individuelle, SASU, EURL, micro-entreprise… Avant de travailler à votre compte, vous devez choisir le statut juridique le plus approprié à votre activité. Chaque statut présente ses avantages et inconvénients, et certains risques – notamment financiers – ne doivent pas être négligés. Pour commencer, vous pouvez opter pour un statut qui garantit votre sécurité financière. Vous pourrez ensuite, si vous le souhaitez, le modifier pour l’adapter aux besoins de votre activité.

Toutefois, il faut noter que créer sa société implique de nombreuses démarches administratives et de renoncer aux avantages du statut de salarié. Un inconvénient non négligeable lorsque l’on est frileux et peu sûr de l’évolution de son activité professionnelle. La solution ? Le portage salarial, qui permet de profiter du statut d’indépendant et de ce que cela implique (liberté, flexibilité, rémunération) tout en conservant les avantages du salariat.

> À lire aussi : Ingénieurs informatiques : 5 bonnes raisons de choisir le portage salarial

Pourquoi travailler avec une société de portage salarial ?

Le contrat de portage salarial permet de jouir d’un compromis intéressant entre la sécurité du statut de salarié et l’indépendance du statut de freelance. Au sens strict du terme, vous n’êtes pas un travailleur indépendant, mais un salarié. Vous conservez donc tous vos avantages sociaux notamment :

  • la sécurité sociale ;
  • la retraite et la prévoyance ;
  • l’assurance-chômage.

Cette solution est idéale si vous souhaitez tester votre activité avant de créer votre société, ou si vous désirez vous affranchir des contraintes administratives. En faisant appel à une société de portage salarial, vous êtes libre de négocier avec vos clients le contenu de vos missions et les modalités du contrat (tarifs, horaires, etc.). La société de portage s’occupe de gérer la partie administrative de la mission, c’est-à-dire l’établissement du contrat, l’encaissement des factures, etc. Elle transforme ensuite votre chiffre d’affaires en une rémunération nette.

Le principal avantage du portage salarial ? La sécurité financière, car vous êtes assuré de toucher un salaire. En effet, en cas de retards de paiement, la société de portage vous assure une avance sur salaire. Mieux encore : puisque vous bénéficiez du statut du salarié, et donc de l’assurance-chômage, vous pouvez bénéficier des indemnités (sous conditions) en cas de cessation temporaire ou définitive de votre activité.

> À lire aussi : Portage salarial informatique : la formule sans contraintes pour s’épanouir et évoluer

Le portage salarial est accessible à tous : retraité, étudiant, indépendant… Il permet de se mettre à son compte sans risque et à moindres frais, et peut aussi se cumuler avec une autre activité. Vous êtes ainsi libre de rester salarié, tout en faisant appel à une société de portage salarial pour une activité secondaire. La garantie ? Tenter l’aventure de l’entrepreneuriat en toute sérénité en s’assurant un salaire, ou disposer d’un complément de revenu en étant étudiant, par exemple.

Vous souhaitez travailler à votre compte et faire appel à une société de portage salarial ? Portify est un acteur majeur du portage salarial présent sur tout le territoire national. Contactez-nous dès à présent !

Laisser un commentaire

Message
Name
E-mail
Website