PORTIFY Portage Salarial en ligne pour consultants professionnels et indépendants

Bien réussir sa mission en portage salarial : les 5 clés du succès

Bien réussir sa mission en portage salarial : les 5 clés du succès

Bien réussir sa mission en portage salarial : les 5 clés du succès

– CLÉ N°1 : Vérifier que l’on a le bon profil

Le portage s’adresse à des professionnels autonomes d’un point de vue commercial et qui souhaitent conserver une indépendance d’organisation et de développement, en bénéficiant des avantages du statut de salarié, tels que :

  • La protection sociale.
  • Les droits au chômage.
  • Les assurances (RC Pro).
  • Le suivi administratif.
  • Les cotisations retraite.
  • Et d’autres services (juridiques, formation,…).

La population concernée par le portage est constituée d’indépendants, de jeunes diplômés, de demandeurs d’emploi, d’anciens salariés, de futurs salariés ou entrepreneurs, de retraités, de cadres en poste.

 

– CLÉ N°2 : Choisir le bon partenaire de portage

  • L’entreprise de portage salarial doit devenir votre véritable partenaire et vous offrir des services d’accompagnement d’experts.
  • Vous devez avoir accès au suivi de votre activité et des mouvements sur votre compte.
  • Elle peut mettre à votre disposition toutes les informations juridiques, ressources humaines, commerciales et sociales.
  • Elle peut vous proposer une mutuelle.
  • Vous devez disposer de vos droits à la formation.

 

– CLÉ N°3 : Bien définir et négocier les contours de votre mission

En premier lieu, le porté doit lui-même prospecter son secteur d’activité. Une fois qu’il trouve une entreprise susceptible de lui confier une mission, il doit en définir les termes: contenu, planning, honoraires et les éventuels frais professionnels à inclure, les conditions de règlement et l’échéancier des paiements.

  • Une fois ces termes définis, l’entreprise cliente, le porté et la société de portage salarial signent un contrat de prestation, après que le porté ait soumis les éléments de sa négociation à la société de portage. Simultanément, la société de portage et le salarié porté signent u contrat de travail, pour la durée de la mission, qui prend en compte les éléments de la négociation initiale.
  • Entre se surestimer et brader sa mission, il existe un juste milieu. Au consultant de connaître le prix du marché et d’évaluer au mieux son montant de facturation en fonction du type de mission qu’il va délivrer. Dans le contrat commercial qu’il va négocier avec son client, plusieurs éléments doivent apparaître comme la définition de la mission, les délais, le tarif, les frais, l’acompte et le paiement de la facture.
  • Déterminer les besoins de l’entreprise-cliente et apporter des solutions concrètes ou un véritable appui permettent d’entrer dans une phase de négociation. La qualité de la prestation est un atout majeur pour négocier la mission. Démontrer un comportement positif en toutes situations est un excellent moyen d’éviter d’entrer dans une gestion des conflits dans laquelle il est difficile de s’extraire. Maîtriser la psychologie de la négociation en faisant face aux tentatives de déstabilisation, analyser la communication non verbale de l’interlocuteur et adopter une attitude pro-active sont des données à maîtriser. Une négociation bien menée construit une certaine confiance et une base essentielle pour les prochains contacts.

 

– CLÉ N°5 : se constituer un réseau

Élargir et entretenir son réseau est une étape essentielle pour développer son activité professionnelle, quelle qu’elle soit. Mais quels sont les intérêts de réseauter avec d’autres consultants en portage salarial ?

  • Tout d’abord, participer à des rencontres avec ses pairs est une excellente façon d’éviter l’isolement que peuvent parfois ressentir les professionnels autonomes.
  • Ensuite, c’est aussi l’occasion de rencontrer des consultants d’expertises et d’horizons divers et donc d’enrichir fortement votre réseau professionnel, mais aussi de lier connaissance avec des professionnels partageant votre expertise. Vous pourrez ainsi échanger autour de votre cœur de métier, ce qui vous apportera des éléments nouveaux dans le cadre de votre veille du marché.
  • Echanger avec d’autres consultants en portage salarial, et donc développer son réseau, est aussi et avant tout une façon de trouver de nouvelles missions. En effet, vos nouvelles relations peuvent être amenées à parler de vous à leurs clients, le bouche-à-oreille étant la meilleure publicité car en vous recommandant, votre contact engage d’une certaine manière sa responsabilité.
    Mais attention : c’est une relation donnant-donnant et pour recevoir, il faut  d’abord savoir donner. Par ailleurs, si recommander une personne de votre connaissance à votre client ou contact est un bon moyen de le fidéliser et de lui apporter satisfaction (en répondant à une problématique qu’il rencontre), cela peut aussi être risqué si l’intervenant proposé ne lui donne pas satisfaction ; votre bonne action pourrait alors se retourner contre vous. Dans ce cas, préférez donner à votre contact plusieurs noms de personnes susceptibles de répondre à son besoin : ce sera alors à lui de choisir l’intervenant adéquate.
  • Enfin, échanger avec d’autres consultants sera pour vous l’occasion de lier connaissance avec des professionnels aux compétences complémentaires et donc de trouver de nouvelles débouchées. En effet, vous pourrez alors travailler en binôme sur des missions et également répondre ensemble à des appels d’offre.

Laisser un commentaire

Message
Name
E-mail
Website